Sélectionner une page

Le Pays Basque fier de ses traditions

Le Pays Basque fier de ses traditions

Le Pays Basque se caractérise par une langue, une gastronomie, des chants, des danses, de la musique et des jeux. Une région qui ne manque pas de cachet. Découverte…

Ici on chante depuis la nuit des temps. Il est intéressant d’assister dans une église, à un concert de chœurs d’hommes ou mixte. La culture basque se veut participative et populaire. Petits et grands chantent souvent sur des mélodies a cappella lors des fêtes de villages.

La Corniche et ses panoramas…

Chaque village possède sa propre danse. Sur les places et frontons des villages, on est invité à danser en cercle les sauts basques appelés les « mutxiko ».

Lors d’un séjour, immanquablement, on parcoure la surprenante Corniche Basque, un vaste espace naturel qui se déroule entre l’océan Atlantique et les Pyrénées. Il s’étend sur 8 km, entre le phare de Socoa à Ciboure et Hendaye en passant par Urrugne.

Située au pied de la Rhune, cette corniche se découvre tranquillement en empruntant le sentier du littoral ponctué par de beaux points de vue sur l’océan et l’arrière pays. Les paysages naturels aux abords des falaises sont grandioses. Les vallons conjugués aux crêtes offrent des panoramas variés sur l’océan atlantique, les falaises, les espaces agricoles et les montagnes.

De nombreux visiteurs marchent sur le sentier du littoral pour observer les falaises de flysch, la mer à perte de vue et la baie d’Hendaye.

On regarde aussi la baie de Saint-Jean-de-Luz et de Biarritz. Un bon moyen de s’émerveiller en observant la confrontation des éléments naturels comme les rochers, les vagues et les falaises.

Au large, sur la commune d’Urrugne, on admire la vague Belharra, l’une des plus grosses d’Europe. Elle attire les surfeurs les plus aguerris mais attention, seuls quelques privilégiés ou bien informés pourront assister à ce spectacle.

Le Pays Basque, terre de jeux…

jeu pelote pays basque

Au Pays Basque, on apprécie les jeux de force et sports traditionnels issus des travaux quotidiens de la ferme. N’oublions pas que les Basques ont en plus créé leur propre sport : la pelote basque. Un sport national !

Chaque village possède son fronton, à proximité de l’église. La pelote est issue du jeu de paume, un sport très populaire au 16ème siècle.

La règle de jeu est simple, il faut envoyer une balle entre deux adversaires ou deux équipes face à face, ou que l’on frappe contre un mur.

On pratique le jeu de paume tout d’ abord en extérieur. Il s’agit de la « longue paume ».

chistera basque basquais

Afin de jouer quel que soit la météo, on construit ensuite des tripots, pour pratiquer la « courte paume ». Les Basques ont repris le principe des tripots et sont devenus les trinquets et murs à gauche couverts actuels.

Lorsque la pratique du jeu de paume se perd au 17ème siècle en France, celle-ci persiste au Pays Basque. Elle va alors se décliner en de nombreuses spécialités qui vont venir se rajouter successivement.

L’apparition du fameux gant en osier, « le xistera » remonte au 19ème siècle.En 1857, un certain Jean Dithurbide originaire de Saint-Pée-sur-Nivelle fixe à sa main un panier d’osier pour remplacer les lourds gants de cuir utilisés jusqu’alors pour attraper les pelotes.

Plus léger, le chistera permet alors d’envoyer la pelote plus fort et plus loin. Ce sport local très populaire se répand dans le monde là où on trouve les immigrés basques et principalement en Amérique du Sud et du Nord.

Le Pays Basque et ses incontournables vous attendent!

A propos de l'auteur

urmila

Bonjour, je m'appelle Urmila et j'ai créé ce blog pour vous partager tout un tas d'articles sur mes passions et occupations. J''adore écrire, voyager et me promener. Welcome sur travelblog.

Laisser un commentaire

30 Jours Gratuit

Archives

Vidéos récentes

Chargement...

Amazon music

Suivez moi sur Facebook

Facebook Pagelike Widget