Sélectionner une page

Réduire sa consommation de pellets

Réduire sa consommation de pellets

Voici un réglage très simple à mettre en œuvre

Il vous permettra de réduire la consommation de votre poêle à pellets. Ne vous attendez pas à diminuer de moitié votre consommation, mais en suivant les étapes ci-dessous vous pourrez économiser jusqu’à 13% (comme moi) voire plus, selon vos réglages.

Cycle de fonctionnement d’un poêle à pellets

Avant d’optimiser notre consommation de pellets, il est important de comprendre comment fonctionne un poêle qui utilise ces granules de bois. En voici dans l’ordre les principales étapes du fonctionnement.

1.- Après avoir allumé le poêle, les pellets sont amenés automatiquement dans le cendrier par une vis sans fin

2.- Une bougie d’allumage devient incandescente et provoque l’embrasement des pellets

3.- Une turbine se met en fonction et souffle l’air ambiant de la pièce sur les pellets afin d’attiser le feu

4.- La bougie d’allumage se coupe, la turbine souffle de plus en plus fort, l’avance automatique des pellets se régule en fonction de la chaleur dégagée

5.- Les fumées brûlantes dégagées par la combustion, provoquent l’échauffement d’un échangeur thermique, qui peut être un simple conduit, puis sont évacuées par le conduit de cheminée.

6.- Une seconde turbine se met en fonction et souffle l’air ambiant à travers ce même échangeur. L’air en ressort alors chaud, puis est renvoyé dans la pièce

feu pellets

Comment réduire sa consommation de pellets

Le but étant de sous-alimenter le brasier, l’inconvénient de ce réglage résulte au fait que vous n’aurez plus de belles flammes virevoltantes mais plutôt des braises avec de petites flammes. Personnellement, je chauffe mon habitation principalement avec mon poêle, je préfère alors perdre en esthétique mais “gagner” en consommation.

Ceci est la méthode sur les ECOTECK (si vous disposez d’une autre marque, reportez-vous à votre manuel qui vous indiquera comment accéder aux options similaires)

Durant le fonctionnement de votre poêle, entrer dans le menu de configuration de l’alimentation en maintenant appuyé les touches
6 & 7 durant 2s.

Vous verrez un nouveau menu s’ouvrir affichant la vitesse de l’alimentation en pellets – PELLET – (paramétrée par défaut à 0 mais allant de -5 à +5), ainsi que la vitesse de la soufflerie sur le brasier – TIRAGE – (également paramétrée par défaut à 0 et allant de -5 à +5).

Passez la vitesse d’alimentation à -1 (en appuyant sur la touche 4) et observez votre poêle durant 10 min. Comme je le disais précédemment, les belles flammes disparaissent mais votre poêle doit continuer de souffler de l’air chaud sans interruption (interruption qui a lieu lorsque la chaleur du brasier devient trop faible). Si ca n’est pas le cas, abaisser la vitesse de la soufflerie à -1 (en appuyant sur la touche 6). Contrôler le brasier et observez si un trou se forme au milieu des braises, ce qui signifierait que la combustion serait un peu trop rapide. Pour palier à ce problème réduisez la vitesse de la soufflerie d’un pas.

Si tout ce passe bien durant la période de 10 min, répétez les opérations précédentes jusqu’à provoquer l’interruption de la ventilation. Si vous ne pouvez plus y remédier (en baissant la vitesse de soufflerie), vous saurez alors que vous avez atteint la limite dans l’alimentation en pellets. Remonter alors la vitesse d’alimentation d’un pas. Quittez alors le menu en appuyant brièvement sur la touche 3, les données restent automatiquement en mémoire.

Personnellement, mes vitesses « idéales » sont -2 à l’alimentation et -2 à la soufflerie. En mesurant le nombre de cycle d’alimentation par minute avant et après ce réglage, j’ai pu ainsi calculer que ma consommation a baisser de 13% (j’économise donc un peu plus d’1 sac sur 10!)

Bons réglages !

sac de pellets

A propos de l'auteur

urmila

Bonjour, je m'appelle Urmila et j'ai créé ce blog pour vous partager tout un tas d'articles sur mes passions et occupations. J''adore écrire, voyager et me promener. Welcome sur travelblog.

Laisser un commentaire