Sélectionner une page

Les chiens et le mal des transports

Les chiens et le mal des transports

Désormais , aucun chien ne devrait être réticent à voyager en voiture et aucun propriétaire ne devrait hésiter à emmener son chien en voyage!

Un sujet important et d’actualité à la veille des départs en vacances. Fini le scénario catastrophe et les arrêts intempestifs sur les aires d’autoroutes, il existe désormais un nouveau traitement thérapeutique développé par le Laboratoire Pfizer Santé Animale qui permet de voyager en toute sérénité avec son chien à bord du véhicule.

Une visite chez le vétérinaire permettra d’analyser les symptômes de l’animal et de prescrire une solution médicamenteuse adaptée pour venir à bout de ce désagrément. En effet, le mal des transports peut affecter la relation existant entre un propriétaire et son chien car les départs en vacances et les longs trajets deviennent des éléments stressants que l’on préfère éviter…

La liberté de voyager avec son animal devient ainsi limitée et le propriétaire est souvent dans l’obligation de faire garder son animal, ce qui entraîne une certaine frustration et une situation qui peut être mal vécue des 2 cotés. Afin de ne plus priver le propriétaire et l’animal de moments de détente et de bonheur partagé, Pfizer a également développé un site internet pour aider les propriétaires de chien à repérer les signes du mal des transports chez leur animal et à leur donner quelques conseils. Un questionnaire interactif permet de se familiariser avec ce sujet.

Le mal des tranports chez le chien, une réalité!

Un sondage mené en février 2008 dans l’Union Européenne par Harris Interactive livre les chiffres suivants :

  • Environ 1 chien sur 3 en déplacement souffre du mal des transports.
  • En moyenne, les chiens souffrent du mal des transports au cours de 5 trajets par an.
  • 75% des chiens éprouvent le mal des transports pour la première fois au stade du chiot.
  • 47% des propriétaires de chien voyageraient plus souvent avec leur animal si celui-ci ne souffrait pas du mal des transports.

Apprendre à repérer les signes du mal des transports

Plusieurs symptômes indiquent que l’animal souffre du mal des transports :

  • Salivation excessive
  • Halètements, déglutition,
  • Agitation, anxiété, tremblements, vocalises,
  • Hauts le coeur, vomissements,
  • Mictions, défécations…

Le stress joue également un rôle important dans le mal des transports. Les chiens apprennent vite que les trajets en voiture sont peu agréables et certains chiens deviennent anxieux dès qu’ils comprennent qu’ils vont monter en voiture… Certains peuvent même vomir avant que la voiture ne démarre ou avant même d’y monter !

L’origine du mal des transports

Les mécanismes précis ne sont pas totalement connus mais il est établi qu’un ensemble de mouvements non contrôlés ainsi que le stress ou l’anxiété peuvent produire des sensations très violentes de nausées et provoquer des vomissements.

Les humains et les chiens gardent leur équilibre grâce à un mécanisme judicieux contenu dans l’oreille interne qui transmet des signaux au cerveau. Le mouvement de la voiture stimule ce mécanisme qui bombarde alors le cerveau de signaux, auxquels s’ajoutent des informations renvoyées par les yeux.

Tous ces signaux sont aggravés par le stress et stimulent des zones du cerveau qui provoquent des sensations de nausées suivies de vomissements. Ce n’est qu’à l’arrêt du mouvement que les sensations de nausée se dissipent lorsque l’activité du cerveau revient à la normale et que l’animal retrouve de l’appétit.

Les médicaments pour le mal des transports agissent en bloquant la transmission vers le cerveau des signaux provoquant la nausée ou les vomissements. Le nouveau médicament mis au point par Pfizer est efficace chez près de 9 chiens sur 10.

A propos de l'auteur

urmila

Bonjour, je m'appelle Urmila et j'ai créé ce blog pour vous partager tout un tas d'articles sur mes passions et occupations. J''adore écrire, voyager et me promener. Welcome sur travelblog.

Laisser un commentaire