Sélectionner une page

Les formations pour devenir vitrier

Les formations pour devenir vitrier

Le professionnel en miroiterie vitrerie travaille tout d’abord dans son atelier. Il effectuera la mesure et la découpe des produits verriers et se chargera de les assembler. Vitrine de magasin, crédence, garde-corps, verres décoratifs, baies vitrées… Seul l’artisan vitrier miroitier peut vous offrir un travail de qualité et un dépannage vitrerie en conséquence. Mais comment se lancer dans études de vitrerie miroiterie ?

Les formations pour se lancer dans la vitrerie miroiterie

Pour devenir un vitrier, l’expérience sur terrain est un atout de taille et surtout un gage de performance. Toutefois, il est recommandé au vitrier miroitier de suivre une formation professionnelle ou encore diplômante. Généralement, l’aspirant en vitrerie miroiterie, devra suivre les études suivantes :

  • Un CAP miroiterie ;
  • Un Bac pro Ouvrages du Bâtiment AVMS (Aluminium, verre et matériaux de synthèse) ;
  • Brevet de technicien miroiterie.

C’est la voie classique à suivre pour se lancer dans le métier. Cela équivaut à peu près à 3 à 4 ans d’étude, avec des formations en alternance.

Si vous êtes déjà engagés dans la vie active et que vous désirez vous reconvertir dans le domaine, vous pouvez effectuer une formation continue grâce à l’AFPA ou l’Agence pour la formation professionnelle des adultes. Aussi, vous pouvez solliciter le congé individuel de formation et du droit à la formation. Par contre, il n’y a pas d’école spécialisée en vitrerie.

Quel est le travail des vitriers ?

Le vitrier métier se chargera de la confection et de la pose de vitrerie ou de vitrines. Professionnel en produits verriers, il intervient sur plusieurs chantiers dans les travaux de vitrerie : 

  • Confection de miroir sur mesure ;
  • Isolation thermique et phonique ;
  • Pose de plusieurs types de verres et de miroirs : double-vitrage, triple vitrage, pose de verre feuilleté, verre trempé ou verre sécurit ;
  • Remplacement de vitre ou de bris de glace ;
  • Pose de menuiserie en alu ou en pvc.

D’ailleurs dans le showroom des vitriers expérimentés, particuliers et professionnels peuvent découvrir vitres et vitrages de qualité. Sur devis gratuit, il est possible de connaître le prix pour la pose de produits verriers et pour leur conception. 

Les compétences et les qualifications demandées pour devenir vitrier

Le métier de vitrier demande une excellente condition physique. En effet, les outils utilisés sont assez lourd, ce qui demande de la force physique. Outre cela, le vitrier devra avoir de la patience et de la persévérance afin d’acquérir les bonnes pratiques nécessaires. La découpe du verre étant une étape délicate, il faut faire attention car on risque de se blesser si on se prend mal. 

Par ailleurs, le vitrier devra être créatif pour de jolies créations et il doit avoir le sens de l’esthétique. Sur demande du client, il doit inventer de multiples sortes de gravures ou encore de vitrage. Une rigueur et une organisation seront de mise pour que le vitrier puisse effectuer un travail de qualité. Aussi il doit avoir de bonne qualités relationnelles pour écouter toutes les sollicitations du client et répondre à tous leurs désirs.

Enfin, le vitrier, doit se former en continu et doit effectuer des stages étant donné que c’est un métier qui évolue sans cesse.

Le salaire d’un artisan vitrier

Au début de sa carrière, le vitrier peut gagner dans les 1500 euros par mois. Cela évoluera ensuite en fonction de son expérience et peut augmenter dans les 28 000 euros bruts par an. 

S’il travaille à son compte, il peut gagner encore plus d’argent, par contre, il y a plus d’investissement en temps. Pour la perspective de carrière, le vitrier salarié en entreprise peut évoluer après quelques temps de pratique. Il peut ainsi officier en tant que chef d’équipe ou chef de chantier.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

30 Jours Gratuit

Archives

Vidéos récentes

Chargement...

Amazon

Suivez moi sur Facebook

Facebook Pagelike Widget

XML-MED masque FFP2 jetable